Rocade Sud… pourquoi pas à Bouchemaine, finalement ?

Publié le 4 décembre 2011 par dans Agglo d'Angers, Angers, Environnement, La Pointe, Le Bourg, Pruniers, Transports, Val de Maine

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (2 votes cast)

 

Le contournement sud d’Angers idéal
passerait-il par Bouchemaine ?

Idée de tracé du contournement sud d'Angers par BouchemaineRocade Sud vue par #VV – cliquer sur l’image pour visualiser sur Google Maps

 

Le projet de contournement sud d’Angers, appelé « rocade sud » est plus que jamais d’actualité. En effet, il y a 10 jours la presse a relayé les dernières informations sur ce sujet. Nous avons appris que Jean-Claude Antonini, maire d’Angers et président d’Angers Loire métropole, souhaitait que le tracé de la future rocade sud d’Angers soit connu d’ici l’été 2012. Lire l’article « Par où passera la rocade sud d’Angers ? Réponse l’été prochain » dans lequel on voit Jean-Claude et Pierre-Gérard qui se marrent.

Les élus des communes concernées par les tracés envisagés n’ont pas manqué de réagir, à l’image de Anne-Sophie Hocquet de Lajartre¹.

 

PAR OÙ PASSERA LA ROCADE SUD ?

Les 4 scénarios seront soumis à la concertation dès le 12 décembre 2011.

– Le tracé passant par la Pointe et le site de la Confluence, c’est du grand n’importe quoi. Je ne développe même pas. A noter qu’un grand contournement sud d’Angers plus au sud encore serait trop éloigné d’Angers, il n’aurait de ce fait aucun intérêt, selon moi.

– Le tracé passant par la RD112, le pont historique de Bouchemaine et la RD102 mettrait à mal tous les projets d’aménagement du centre bourg qui visent au contraire à « pacifier » la route remontant vers Beaucouzé, à permettre davantage de liaisons douces entre le secteur du Château, les futurs aménagements en bordure de la RD102 et le centre bourg. Bref, les projets d’aménagement sur cette zone devraient créer à terme une réelle centralité sur le Bourg. En clair : un peu de vie à Bouchemaine ! Ce tracé couperait la commune en 2 pas seulement géographiquement mais surtout dans son fonctionnement.

– Le tracé requalifiant les boulevards sud d’Angers (d’Estienne d’Orves, Joseph Bédier et Jacques Portet) n’est pas un contournement d’Angers à proprement parler. On con-tourne mais on ne contourne pas : éliminé d’office !

– 1, 2, 3… soleil il ne reste plus que la « petite liaison sud », qui passe juste au sud de la Roseraie, séparant au passage ses habitants du parc du Hutreau… ben voyons ! Ce tracé creuse également son sillon dans un nombre incalculable de terres horticoles de Saintes-Gemmes-sur-Loire : après tout, on se dit en haut lieu qu’il y en a peut être trop… Enfin cette liaison finit sa course à la Beaumette, comme les eaux usées. Et hop ! On raccroche le bon vieux pont de l’Atlantique pour rediriger le flux de véhicules vers Belle-Beille ou Beaucouzé. C’est vrai que ce n’est jamais le bordel routier dans le coin : ça va aider ! Et puis on peut avoir une certitude : les gens (les gens !) qui contourneront Angers pour aller vers Paris n’auront jamais l’idée de quitter cette rocade pour prendre un raccourci par les voies sur berges le long de la Maine. J A M A I S ! Ce serait tout de même ballot de ne pas maîtriser ce trafic routier, compte tenu du superbe projet « Berges de Maine – Rives nouvelles » qu’on est en train de nous concocter. Vous l’avez compris : ce tracé là, je ne l’aime pas.

 

LE TRACÉ IRRÉALISTE DE #VV

Si la rocade sud devait être réalisée, si son utilité était absolument avérée, voici le tracé que je proposerais.

Le projet de rocade sud d'Angers qui ne verra jamais le jourRocade sud d’Angers : le tracé contre nature que je vous propose

Si le tracé passant par le pont de Bouchemaine, ou pour être plus précis « doublant » le pont de Bouchemaine n’est pas acceptable, il faut bien avouer que la RD112 et la RD102 constituent plutôt bien un réel contournement d’Angers. Seulement voilà, passer par le pont de Bouchemaine, c’est… euh… simplement pas possible, quoi ! Alors pourquoi ne pas modifier un peu ce tracé ? Voilà l’idée : dévier sa trajectoire aux abords d’Empiré, le faire traverser quelques terres agricoles (difficile de faire autrement) en direction de la Maine et commencer l’ascension à l’aide d’un BEAU PONT décollant vers… la zone des Brunelleries. Et hop ! on raccroche ensuite la RD102 en direction de Beaucouzé. On évite ainsi soigneusement le centre bourg et les Hauts de Bouchemaine et du même coup, on réduit le flux routier au niveau du rond-point et du pont.

Les Bouchemainois ne veulent pas de rocade sud à Bouchemaine. De là à dire que certains habitants de Bouchemaine souhaiteraient un tracé passant par Angers, il n’y a qu’un pas. Mais… a-t-on pensé un instant à l’impact du complexe commercial à vocation régionale Atoll sur le trafic routier transitant par Bouchemaine ? Eh oui, Atoll sera un véritable aspirateur à voitures ! En déviant les véhicules avant leur arrivée à Bouchemaine vers une rocade les renvoyant directement vers Beaucouzé : pas de souci. Si on ne le fait pas : des soucis. Vous verrez.

Ce tracé coûteux du fait de l’important pont qu’il nécessite a d’autres avantages, par exemple la possibilité de réaliser un aménagement routier éliminant les bouchons au rond-point du bourg de Bouchemaine le matin, l’accès depuis Bouchemaine à une voie express permettant de se rendre de l’autre côté d’Angers rapidement… mais il a surtout un inconvénient majeur : il passe par une zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique (ZNIEFF), du moins il passe au dessus ;). C’est donc un projet contre nature et ça, c’est rédhibitoire. A moins que… ?

 

¹ Je suis un des rares ligériens à ne jamais mal orthographier le nom du maire de Bouchemaine. Je pense mériter une médaille.

Rocade Sud… pourquoi pas à Bouchemaine, finalement ?, 5.0 out of 5 based on 2 ratings

3 Réponses pour “Rocade Sud… pourquoi pas à Bouchemaine, finalement ?”

  1. JF 5 décembre 2011 à 9 h 18 min #

    Bonne idée ce passage près des Brunelleries. Je trouve que ça permet de tracer un vrai contournement et, qui plus est, acceptable pour beaucoup.
    Les autres tracés ont vraiment tous des points rédhibitoires.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Bilan +/- : 0 (2 votes)
  2. Etranger 9 décembre 2011 à 15 h 23 min #

    Bonjour,

    angevin expatrié, je suis avec attention les altermoiements de tous bords par rapport à ce serpent de mer qu’est le contournement sud de l’agglomération.
    Le problème principal à Angers et dans l’agglo en général, est que pour aller de Murs-Erigné à Beaucouzé, il n’y a pas de solution qui évite de faire un détour de 20kms par le contournement Nord, ou de faire un détour de 40minutes par le centre-ville. Ce qui est logique, personne n’a envie de voir le Château lorsqu’il va d’une ‘banlieue’ à une autre.
    Reste donc soit de passer par le pont de Bouchemaine, soit de passer par Savennières. Il n’y a en effet pas de passage sur la Loire entre Béhuard et Les Ponts de Cé, soit une bonne quinzaine de kilomètres.
    Vous dénoncez d’ailleurs l’inconvénient du pont de Bouchemaine: il débouche sur un espace exigu, entre autres à cause de l’aménagement de la voirie locale, et du supermarché qui domine l’espace. De plus, le pont est beaucoup trop étroit, 2 véhicules légèrement trop larges ne peuvent se croiser, d’où les nuisances.
    Vous vous inquiétez également de l’impact légitime sur le trafic de l’ouverture du centre commercial Atoll. La solution que vous proposez ne règle pas le problème majeur du franchissement sur la Loire.
    De plus, vous voulez que le flot de véhicules en provenance de Bouchemaine arrive au niveau du stade de la Chenaie, puis remonte jusqu’à la N260 par la rue David d’Angers. Pas sûr que ces habitants soit encluns à accepter un tel projet au coeur de leur quartier.
    De plus, vous voulez faire bénéficier les habitants de Bouchemaine d’un accès facile à ce nouveau contournement, sans que celui-ci ne passe par Bouchemaine. Il faudra m’expliquer.

    Soyons clair, je n’habite pas l’agglomération. Je ne suis donc partisan d’aucune solution, mais rejette celles qui n’arrangent pas le problème.
    Une des solutions évoquées est celle d’un pont enjambant Loire et Maine, résolvant d’un coup 2 problèmes, et bouclant ainsi le ‘périphérique’ angevin, sans détour exagéré ni encombrement supplémentaires des voies existantes.

    Faites donc l’expérience aujourd’hui vendredi aux alentours de 17h30: prenez votre voiture, et partez de Mûrs-Erigné, on va dire partez du supermarché Hyper U, et rendez-vous au futur centre commercial Atoll. Par où passez-vous, quel sera votre itinéraire et votre temps de parcours? J’ai fort à parier que vos roues se dirigeront tout naturellement vers l’Ouest, pensant pouvoir remonter vers le Nord. Erreur, donc vous opterez pour le moins pénible, à savoir aller vers le pont de Bouchemaine, et sa fameuse route d’accès limitée à 70km/h…
    Quel sera votre temps de parcours?

    VA:F [1.9.22_1171]
    Bilan +/- : -1 (1 vote)
    • Virgile 9 décembre 2011 à 17 h 20 min #

      Bonjour,

      Votre diagnostic sur le tracé proposé ici côté Est, à savoir la rue David d’Angers, est légitime. Je n’ai fait que reprendre le parcours proposé par les « hautes autorités » qui raccroche la N260 qui débouche sur l’avenue de Lattre de Tassigny, de sorte à s’éloigner le plus vite possible de la ville centre. Tirer directement vers le sud depuis cette extrémité EXISTANTE amène au coeur des Ponts-de-Cé, en passant par l’avenue Gallieni (D4), pire solution de mon point de vue.

      Concernant le pont de Bouchemaine, il est bien évident qu’aucune solution n’envisage de l’utiliser en l’état pour cette rocade, sa largeur de voie n’est bien évidemment pas adaptée DU TOUT. Il s’agirait de doubler ce pont. Plusieurs solutions techniques sont possibles. En passant (par ce pont), je précise que rayer de la carte le petit centre commercial ne serait pas un réel problème, à la condition d’en construire un autre à peine plus loin. Ceux qui ont connaissance du montant de location pratiqué par le propriétaire breton des locaux à ceux qui les exploitent commercialement, relevant de l’escroquerie, me comprendront et, j’en suis sûr, m’approuveront. Une petite D.U.P. serait une bonne leçon pour ce propriétaire humaniste. Mais pas de deuxième pont à cet emplacement, de grâce !

      Quant à l’accès rapide à la rocade pour les habitants de Bouchemaine, comprenez que la commune de Bouchemaine comporte La Pointe, le centre bourg, Pruniers et une vaste campagne. Un accès à cette hypothétique rocade au niveau de la zone des Brunelleries, voisine du quartier du Artaud, et un autre au niveau d’Empiré, petit village de Sainte-Gemmes-sur-Loire, seraient à 2 minutes du centre de Bouchemaine : une éternité…

      Il est bientôt 17h30, je vous laisse. Je dois quitter le lycée Chevrollier à Angers pour rejoindre Bouchemaine, plus précisément La Pointe. Temps de parcours invariable : 12 minutes, en respectant les limitations de vitesse. Il faut dire que je travaille du bon côté d’Angers, ça aide.

      VN:F [1.9.22_1171]
      Bilan +/- : 0 (2 votes)

Répondre