Le remplaçant

Publié le 8 septembre 2011 par dans Conseil municipal, Elections

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

 

Le Club des 5 accueille Jacques ORSINI
« Ensemble ++ » a désormais son capitaine

Virgile VALETTE quitte le terrain à la mi-temps, laissant la place à Jacques ORSINI
Jacques ORSINI, nouveau capitaine du groupe d’opposition « Ensemble ++ »


Tout d’abord, je profite de ce billet pour remercier du fond du coeur les centaines de Bouchemainois qui m’ont exprimé leur grande tristesse après avoir appris mon départ du Conseil Municipal. Cela me touche beaucoup, bien qu’il n’y ait pas réellement de « gravitude ».
Cela dit, la Mairie de Bouchemaine m’a informé que son service courrier ne pouvait plus gérer une telle abondance de lettres. Alors dorénavant, soyez gentils d’adresser vos (con)doléances à mon domicile. Ayant une grosse boîte aux lettres, je pense que ça devrait passer. Ça me fera de la lecture, il paraît que j’en ai besoin.

Je ne reviens pas sur mon départ (arrêté) sur les chapeaux de roues… Jacques ORSINI (de la famille ORSINI) a intégré officiellement le Conseil Municipal de Bouchemaine lors de la séance du mardi 6 septembre 2011.

UN PEU D’HISTOIRE…

Avant 2001, Jacques ORSINI était un adjoint du Maire¹ Catherine DEROCHE. Au cours du mandat 2001-2008, engagé avec le même Maire sur la liste « Ensemble », cet ingénieur se contenta d’un poste de conseiller municipal, pour des raisons professionnelles. On retrouva notre homme en position de numéro 10 sur la liste « Ensemble + » (le « + » avait son importance, disait-on en haut lieu) conduite par l’actuelle sénatrice² Catherine DEROCHE lors des élections municipales de mars 2008. Il était promis à un poste de conseiller municipal délégué à l’intercommunalité³. Le Maire sortant étant sorti(e) pour de bon en 2008, on appela à la barre de l’opposition les 6 premiers de la liste « + ». Le numéro 1 Catherine DEROCHE démissionna d’emblée, cédant sa place de capitaine du navire à votre serviteur, qui mena la barque avec le Club des 5 jusque fin juin 2011 mais ça, vous le savez déjà. En position de numéro 3, Anne MORTIER ne resta que très peu de temps avant de démissionner. Le numéro 8, Pierre-Jean DERIAN, ayant d’autres préoccupations, céda sa place au numéro 9, Marie-France BENSAADON qui sauta sur l’occasion.

LE combat du Club des 5 : les manouches
Le Club des 5 et les gitans à Bouchemaine
4ème édition en musique

Jacques ORSINI resta donc plus de 3 ans à la porte du Conseil Municipal de Bouchemaine, attendant patiemment le départ d’un des 6 acolytes. On se serait attendu à voir partir d’abord Jacky ROUSVOAL, qui est quelqu’un de pas trop « politique », préférant la rigolade aux joutes verbales, mais non. Ou alors Robert RIVAL ? On l’aurait entendu dire peu après les élections de mars 2008 « à mi-course, je me retire ». Ben non, lui non plus ne s’est pas décidé à perdre plus de notoriété qu’il n’en avait déjà perdu lors desdites élections.

En attendant, notre ami Jacques ORSINI jouait aux experts dans le groupe de travail « Piverdière » (Source : Ville de Bouchemaine), tout en poursuivant sa mission de secrétaire de l’APPROVAM (voir le billet APPROVAM « nouvelle formule »).

LA LISTE « ENSEMBLE + »

La liste « Ensemble + » aux élections municipales de Bouchemaine en 2008Source : Ouest France – Liste « Bouchemaine + »

1 – Catherine Deroche, 55 ans, médecin (maire sortant)
2 – Virgile Valette, 37 ans, enseignant en BTS
3 – Anne Mortier, 50 ans, sage femme (adjointe sortante)
4 – Robert Rival, 67 ans, directeur commercial (adjoint sortant)
5 – Véronique Maillet, 43 ans, inspectrice des impôts
6 – Jacky Rousvoal, 65 ans, comptable (adjoint sortant)
7 – Claudette Girard, 55 ans, éducatrice
8 – Pierre-Jean Derian, 62 ans, directeur de CFA (adjoint sortant)
9 – Marie-France Bensaadon, 50 ans, attachée culturelle
10 – Jacques Orsini, 45 ans, ingénieur (conseiller sortant)

Je ne vous demanderai pas l’âge du capitaine en 2014 : trop facile. Toutefois, vous pouvez tenter de calculer la moyenne d’âge de l’équipage dans 3 ans, lorsqu’il sera sur le point de distribuer un programme d’avenir pour Bouchemaine (NDLR : l’âge des candidats de la liste était donné en 2008). Comme c’est la rentrée, prenez ça comme un devoir à la maison (corrigé sur demande). Et comme la rentrée c’est aussi un peu la fête, vous avez droit à 2 citations (très rare) : celle d’un ex-colistier dont je tairai le nom « En 2014, soit on reprend la Mairie, soit on la fait péter, en plus on a le corse avec nous » et celle de Corneille « La valeur n’attend pas le nombre des années ». Sur ce dernier point, je vous laisse seul juge (ou arbitre). « Corneille », ça me fait penser au chanteur, à un petit corbeau car la corneille en est un et surtout à « Corneil et Bernie », mais si je me mets à citer « Corneil et Bernie », je risque de perdre 95 % de mes lecteurs, c’est à dire 19 environ.

Corneil et BernieCorneil et Bernie à Bouchemaine

Lorsque la mi-temps fut sifflée, décidant de me retirer pour continuer à faire de l’anti-jeu à l’extérieur, je laissais la place au numéro 10. Même si on n’est pas fana de foot, on sait bien que le numéro le plus prestigieux, c’est le numéro 10. On ne donne pas ce numéro à n’importe qui mais à un joueur de grande qualité, supérieur à ses coéquipiers. En fait, le numéro 10, c’est la star de l’équipe. Jacques ORSINI qui est qualifié (à juste titre) par certains de ses amis de « puits de science » n’a plus qu’une seule chose à faire : se montrer fier de son tricot en pure laine… de mouton of Corse !

En conclusion : si les ORSINI maîtrisaient jadis l’art de garder les moutons en Corse, nous verrons comment Jacques s’en sortira avec des chèvres.


¹ Des Chiennes de Garde me rétorqueront qu’il est possible de dire « la Maire » lorsque le premier magistrat de la commune porte la culotte (c’est elle qui voit) mais surtout une jupe ou une robe. Je répondrais à cela que certains disent « la Mairesse », ce que je ne trouve pas très joli, joli. C’est d’ailleurs souvent employé par ceux qui n’aiment pas trop la première dame de la commune. Je me contenterai donc de dire « le Maire », même si c’est une femme.

² Là, j’écris « sénatrice » et pas « sénateur », preuve que je ne suis pas si obtus.

³ Fête des voisins organisée par des maires de communes proches.

 

À chi si muta Diu l’aiuta

 

5 Réponses pour “Le remplaçant”

  1. Virgile 9 septembre 2011 à 20 h 46 min #

    Réponse à une invective reçue par mail d’un habitant de Pruniers dont l’attention a été attirée sur cet article par « on ». Je vous épargne le fameux « on est un con » ? trop tard…

    – Après enquête (corse) approfondie, il aurait été prouvé par A+B que je suis anti-corse… Si on m’avait dit que j’étais « anti-Pruniersduborddeleau », j’aurais pu comprendre, mais « anti-corse » c’est la marmite qui se moque du chaudron magique. Je suis né du côté de Nice et mon voeu le plus cher serait d’habiter en Corse. On transporte notre maison là-bas avec le job qui va bien, je signe DE SUITE. Et puis… je connais également des corses. Je sais, ça fait un peu « moi aussi, je connais un arabe »… et j’ai même des amis bergers, mais pas corses. Disons tout simplement que sur l’île de Beauté, il y a certainement la même proportion de cons que dans le coin coin. Malgré tout, lorsque j’apprends qu’un Pruniers est au tiers corse (durée « d’adoption » divisée par l’âge du rameur ADSL), je me dis que si j’étais à sa place, j’y habiterais à l’année. Un vrai corse habite en Corse. Voilà, la Corse, « tu l’aimes ou tu la quittes », l’ami. De toutes manières, il faut bien se dire que les corses d’adoption, ça n’existe pas.

    – Conclusion de l’enquête « Bien vieillir à Bouchemaine » : je serais « anti-vieux »… Pas vraiment, mais lorsque le plus jeune conseiller municipal d’une commune qui en comporte 29 est âgé de 45 ans, ça INTERPELLE.

    – Il paraît que je prétends vouloir gouverner mes contemporains.
    « L’expression « art contemporain » désigne de façon générale et globale l’ensemble des oeuvres produites depuis 1945 à nos jours » (Wikipédia). La politique est tout un art… Aussi, après soustraction, prière (du soir) de se référer à ma remarque précédente.

    – J’ignore ce que signifie « impérities » et je ne chercherai pas la définition dans le Petit Robert. D’une manière générale, j’évite de parler à des gens qui abusent d’un vocabulaire peu accessible à tous.

    – On me conseille de lire l’ouvrage « La folie cachée des hommes de pouvoir » (Maurice BERGER, Psychiatre psychanalyste). Quand aura-t-on compris en haut lieu que je ne lis pas de livres, exceptés les livres pour enfants ? Conseil de lecture : « Jules fait son chef » (Katherine Quenot, Littlest PetShop, bibliothèque rose).

    Un commentaire bien long… disons qu’il s’agit là d’une « spéciale dédicace » à quelqu’un qui a une très grosse voiture et un très petit débit. Le monde est cruel.

    VN:F [1.9.22_1171]
    Bilan +/- : 0 (0 votes)
  2. Michel 11 octobre 2011 à 9 h 29 min #

    Je ne suis pas sûr de comprendre ce qu’il y a derrière cette polémique . Quelqu’un pourrait il me dire qui est « Virgile » et pourquoi ce blog est surtout composé de tacles à l’égard du Conseil Municipal de Bouchemaine? L’équipe en place fait elle du si mauvais travail? En cette période de crise, ne vaudrait il pas mieux cultiver ce qui rapproche plutôt que ce qui semble diviser? Merci à ceux qui prendront la peine de répondre.

    Maurice

    VA:F [1.9.22_1171]
    Bilan +/- : 0 (0 votes)
    • Virgile 11 octobre 2011 à 12 h 19 min #

      Bonjour Michel et Maurice,

      Vous souffrez de toute évidence, vous et votre alter ego, d’un dédoublement de personnalité caractérisé. Ceci explique sans doute votre interrogation : qui est « Virgile » ? Je vous renvoie à son blog : http://www.virgilevalette.fr

      L’équipe en place fait du très bon travail, il y a plus à craindre de ceux qui convoitent leur place… (c’est beau de rêver)
      Nous pouvons ne pas être d’accord avec certains projets, mais sur la gestion, osons carrément aller jusqu’aux félicitations du jury !

      VN:F [1.9.22_1171]
      Bilan +/- : 0 (0 votes)
  3. Michel 11 octobre 2011 à 21 h 46 min #

    Oui bon, c’est un mail à 4 mains, je suis Maurice la « femme » de Michel. Faut tolérer la différence!

    C’est qui qui convoite la « place de l’équipe en place »?

    Et juste pour être sûr, c’est qui qu’à répondu à notre message? C’est pas « Virgile ». Il parle pas de lui à la 3eme personne?

    En fait on s’en fout, on voulait seulement causer. On s’ennuie terriblement dans ce bled!

    Michel et Maurice

    VA:F [1.9.22_1171]
    Bilan +/- : 0 (2 votes)
    • Virgile 11 octobre 2011 à 22 h 16 min #

      Mouais… moi (VV authentique) je suis très tolérant. Un comm’ (in/out) à 4 mains ou même à 4 pattes, ça me convient.

      VN:F [1.9.22_1171]
      Bilan +/- : 0 (0 votes)

Répondre