Des pavés foutent le camp… à qui jeter la pierre ?

Publié le 3 juin 2011 par dans La Pointe, Tourisme, Travaux

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)

 

Embellissement de la Pointe
tant qu’il y aura des pavés…

Quelques pavés en moins, d'autres suivent le même cheminDes pavés manquent à l’appel, tous peu à peu se descellent… à Chantourteau !

Il y a quelques années mais pas plus, le village de La Pointe a fait l’objet de lourds travaux d’embellissement. Il y a eu la place Ruzebouc, la rue des Saulniers, Chantourteau, la rue Bécherelle, l’avenue de la plage qui a failli devenir un vrai bac à sable et d’autres encore, des venelles… Je ne vais pas parler gros sous car vous seriez fâchés. Disons que ça a coûté un rein à la commune tout ça ! Voulais-je dire « un rien » ? Bon, je ne vais pas sombrer dans le négativisme de certains blogueurs car unanimement, il est dit que La Pointe, c’est très joli !! C’est un village, disons… touristique. Je sais de quoi je parle puisque j’y habite. D’ailleurs, on me prend parfois pour un touriste mais c’est un autre sujet.

Tous les travaux de cette ampleur connaissent des accouchements douloureux (je ne parle pas des finances). Le plus remarquable fut le pavage de la place Ruzebouc accompli par des professionnels dirigés eux-mêmes par des gens avertis. Ben oui, les gens du coin, les « vieux » comme on dit, avaient prévenu… les pavés sur un lit de sable (je simplifie) ont décidé de quitter le lit lorsque la Loire en a fait autant. C’était prévisible ! C’est que c’était une première mondiale, de paver ainsi une placette. Qui aurait pu se douter de deviner ce qui allait se produire ? Merde ! voilà que j’ironise… j’avais pourtant promis !…

La place Ruzebouc fut refaite. A présent, aucun problème ! Les pointus, habitués, badauds et autres touristes peuvent aller prendre un café, boire un coup ou bien manger dans un des 3 restaurants situés sur cette place. C’est un lieu vraiment très agréable.

Mais sur les zones pavées soumises au passage quotidien de nombreux véhicules, rien ne va plus ! Les pavés se descellent, sortent de leur logement avec le danger que ça représente pour les usagers de la route, les joints se brisent et foutent le camp… et lorsque c’est refait, ça ne passe pas inaperçu vu la franche différence de couleur des joints réalisés !

Je critique, je critique… mais que faudrait-il faire ? Rendre piétonne cette zone pour limiter drastiquement le nombre de véhicules roulant sur ces pavés ? Pourquoi pas ? Plus sérieusement, non. Aucune bonne proposition.

Si ces pavés donnent du cachet au village de La Pointe, ceux qui n’ont pas un sommeil de pierre plomb en prennent pour ne pas entendre le brrrrrr… brrrrrr… des voitures la nuit. Oui, les pavés, c’est bruyant. OK j’exagère. Je vous parle de la facilité de circulation des poussettes et des personnes en fauteuil roulant sur les trottoirs pavés ? Inutile car pour ça, on peut facilement se faire une idée. L’unique vraie solution serait de…

…remonter le temps.

Je fais confiance à l’adjoint au Maire en charge de la maintenance du patrimoine (un peu de cirage, mais il le vaut bien), ça ne devrait pas se dégrader davantage… Les pointus n’auront pas à refaire un mai 68 avec ces pavés. De toutes manières, ils savent bien à qui jeter la pierre !

Ben quoi ? C'est joli, non ?pose de la 1ère pierre, euh… cérémonie de plantation d’un frêne à la Pointe

________________________________________

Complément ajouté le 22 septembre 2011

Zone pavée de la rue des Saulniers à hauteur de la rue des Grives22 septembre 2011, rue des Saulniers. Automobilistes, cyclistes : prudence !

Des pavés foutent le camp... à qui jeter la pierre ?, 5.0 out of 5 based on 1 rating

2 Réponses pour “Des pavés foutent le camp… à qui jeter la pierre ?”

  1. angerspascorrect 7 juin 2011 à 13 h 40 min #

    Je ne vois pas à qui vous faites allusion quand vous évoquez le négativisme de certains blogueurs.
    Moi qui vais parfois faire le touriste vers la Pointe, je pourrais jeter un pavé dans la mare en disant que j’en ai marre des pavés. Mais même s’il est dur de faire du vieux avec du neuf, le pavage fait des ravages et reste la mamelle du village.

    VA:F [1.9.22_1171]
    Bilan +/- : +2 (2 votes)
    • Virgile 8 juin 2011 à 23 h 09 min #

      En écrivant « négativisme », je reconnais avoir pensé à un franc-tireur avec une vision rance, confortablement installé devant son écran, qui tourne en rond et qui ferait mieux de commencer par apprendre à écrire, avec son esprit libertaire. Devrait-il faire le ménage chez lui ? Son ramage vaut-il notre pavage ?

      Il ne faut pas dire « Fontaine je ne boirai pas de ton eau. » Sans pouvoir jouer les corbeaux (Dieu et quelques élus, au sens figuré, savent bien que ça m’aurait PLU !) car mon plumage est bien visible, il se pourrait néanmoins que je devienne moi aussi pas drôle du tout, voire malvenu.

      Le moment venu, il faudra bien que j’en tire-lait conséquences !

      VN:F [1.9.22_1171]
      Bilan +/- : +2 (2 votes)

Répondre